mardi, janvier 23, 2007

Calories alimentaires et Da Vinci Code



Cela faisait très longtemps que je n'avais pas pris le temps d'aller au cinéma, et j'avais très envie d'aller voir les infiltrés, le dernier Scorcese.
Et pour se faire une soirée "total cinéma", on a décidé de commencer par un mac Do...

2 menus Royal Cheese et nous voilà assis à une table qui vient de se libérer, après avoir vérifié qu'il ne restait pas un pickle ou quelques oignons sur les chaises.
Le sandwich vite engouffré pour ne pas qu'il refroidisse, nous avns pris notre temps pour déguster nos potatoes, et notre regard a été inexorablement attiré par le petit tableau qui illustre ce billet.

Du premier coup d'oeil, on devine qu'il s'agit d'un récapitulatif d'infos alimentaires et calorifiques, et même d'un comparatif entre les frites et les potatoes.
À 33 ans, on se sent certainement plus concerné par ce type d'infos que lorsque l'on en a 20.
Et là, alors que nous nous attendions à décrypter facilement nos apports et à résoudre la palpitante question de savoir si nous avions bien fait de choisir les potatoes, nous voici médusés, à se regarder l'un l'autre, pour savoir si l'on est pas un peu lent à la "comprenette".

Car en effet, alors que nous sommes déjà plus ou moins habitués à lire les indications de calories, glucides, lipides, sel... là, nous n'y comprenons pas grand chose. Ces mots auxquels nous sommes habitués, ont été remplacé par de sympathiques mais indéchiffrables pictogrammes, qui semblent tout droit sortis d'un jeu vidéo.

Bon à la rigueur, le premier indique kcal et l'on devine aisément qu'il s'agit des calories, mais les autres, nous laissent aussi pantois que les énigmes du Da Vinci Code pour ses protagonistes.
Une adresse internet au bas des tableaux semblent nous inviter à pousser nos investigations sur le Web. Mais voilà, chez Mac Do, y'a pas encore d'ordinateur en libre service.

Charlotte s'enhardie et découvre sous la boite de son sandwich les légendes des pictogrammes. Voici quelques lumières, les pictos prennent leur sens, mais nous sentons bien qu'il nous manque encore certaines clés.

Visiblement les comparatifs sont établis sur deux bases, une femme avec 2000 kcal et visiblement une jeune fille de 4 à 7 ans avec 1600 kcal. Il doit s'agir des besoins quotidiens...

En bref, et pour ne pas trop longtemps m'appesantir sur la question, je me demande pourquoi la célèbre marque de mon ami d'enfance Ronald, prend la peine de donner des informations utiles, tout en s'appliquant à les rendre le moins compréhensibles ?

Alors qu'il aurait suffit d'adopter un tableau classique comme ceux que l'on retrouve sur tous les aliments que nous proposent les linéaires de nos supermarchés.
Veut-on jouer le jeu sans le jouer ? veut-on créer du trafic sur le site http://www.mcdonaldsmenu.info ? Veut-on nous dissuader d'en savoir plus ? Ou peut-être veut-on nous mettre dans la peau d'un enquêteur pugnace en nous encourageant à mener l'enquête ?

Je reste dubitatif... allez, c'est promis (à moi-même), la prochaine fois que je dînerais chez Mac Do, je rentrerais directement mener mon enquête !

PS : J'ai adoré les infiltrés !

9 commentaires:

Jolt a dit…

Effectivement, c'est visiblement pas fait pour aider les gens à comprendre ce qu'ils bouffent, ni comment équilibrer mieux. Enfin tout le monde sait déjà à peu près que les fast food ne sont pas les champions de la bonne bouffe saine et équilibrée

R-Becca a dit…

oui sauf que je ne suis pas sur que les enfants aient bien compris le message et pourtant c'est les 1ers concernés !

jolt a dit…

c'est les parents qui sont censés éduqer leurs enfants sur ces points là... moi quand j'étais petit, il me laissait pas me goinfrer de sucreries ou de gateaux !

Anonyme a dit…

je suis d'acord avec toi r-becca, ces nos enfant qui trinques !

r-becca a dit…

oui mais c'est dur de lutter contre l'influence des pubs, la pression des camarades au parents permissifs et puis faut aussi responsabiliser les jeunes !!!!!!!!

jolt a dit…

d'où l'importance des parents, de l'école, de l'éducation !
Chacun son rôle !

r-becca a dit…

Enfin là le sujet c'est que quand on met des infos nutritionelles, on les met de manière à ce qu'elle soit compréhensible, sans un bouquin explicatif.
Comme Jardel le dit dans son post, dans un supermarché, on prends n'importe quel produit et on peut lire des informations compréhensibles.
Alors à quoi ça sert de mettre des infos indécodables ? C'est pour fair egenre on s epréoccupe de nutrition ? C'est marrant, en hiver, ils arrêtent les pubs sur le repas équilibré !

Robert P. a dit…

je suis d'"accord c'est un gros foutage de gueule !

Paulina a dit…

Good for people to know.

Messages les plus consultés